100% GRATUIT ! Une équipe de membres spécialisés dans plusieurs domaines juridiques qui se propose de répondre gratuitement à toutes vos questions juridiques.


MESSAGE IMPORTANT !



NOTRE SITE EST MAINTENANT A CETTE ADRESSE :


WWW.WIKIDROIT.FR


Avocat gratuit en ligne



Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Vol de marchandises sur une aire d'autoroute et licenciement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

pksf

avatar
Nouveau membre
Nouveau membre
Chauffeur routier depuis 35 ans et 12 ans dans l'entreprise de transport que je ne nommerai pas(actuellement en réorganisation....)J'ai été victime d'un vol de matériel Hi Fi opéré dans un camion bâché et stationné une nuit complète sur une aire d'autoroute.
Ayant fait trop d'heure, j'ai stationné mon ensemble routier sur l'aire d'autoroute à côté d'autres camions, à proximité d'une gare de péage et sur un parking éclairé. J'étais à l'intérieur de la cabine. Après avoir suivi la procédure qui suit un vol de marchandise, j'ai reçu une lettre AR me convoquant à un entretien où il m'a été notifié que cette situation pouvait donné suite à un licenciement. 11 jours plus tard c'est a dire le 8 mars je reçois une lettre de licenciement qui relate les faits et ma connaissance de l'obligation à garer l'ensemble dans un parc sécurisé appartenant à l'entreprise et donc des risques pris. Dans la lettre il n'est pas précisé la faute grave ou lourde dois-je en déduire que les fait constituent une faute légère? Et si tel en est le cas, est-ce légitime de me licencier après 15 ans pour une faute légère? Il est simplement précisé que je suis licencié pour causes réelles et sérieuses et que les deux mois de préavis devront être effectués.Si je ne m'abuse, je ne pourrais effectuer mon préavis dans le cas d'une faute grave ou lourde? J'aimerais savoir s'il serait utile d'aller jusqu'aux prud'hommes?Soit pour savoir si les causes réelles et sérieuses sont valables ou encore si cela justifie un licenciement. Enfin si je le décidais devrais-je accepter mes indemnités de départ ou cela m'empêcherais d'entreprendre une action en justice?
Cordialement.

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum