100% GRATUIT ! Une équipe de membres spécialisés dans plusieurs domaines juridiques qui se propose de répondre gratuitement à toutes vos questions juridiques.


MESSAGE IMPORTANT !



NOTRE SITE EST MAINTENANT A CETTE ADRESSE :


WWW.WIKIDROIT.FR


Avocat gratuit en ligne



Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Vice caché voiture d'occasion et chantage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

kartouch

avatar
Nouveau membre
Nouveau membre
Bonjour, après la vente de mon véhicule le nouveau propriétaire à eu
quelques problème et a donc engagé une procédure d'expertise contre moi
pour vice caché. L'auto a été vu auparavant par un garagiste qui a
constaté les défauts, la voiture coupe complétement passé 2000tr/min et
il manque la poche d’additif du FAP.
1er rendez vous avec l'expert,
il s'agit bien d'un vice caché concernant la poche d'additif manquante,
qui rend l'auto non conforme au constructeur, mais n’empêche pas a ce
moment le fonctionnement du véhicule et d'autre part la coupure moteur à
l'origine de la procédure vient d'un capteur HS, problème fortuit
arrivé après la vente du véhicule et établi comme panne mécanique
probable sur ces véhicule.

Le problème est donc que par rapport à
la poche d'additif manquante, l'acheteur me fait du chantage en
menaçant d'aller au tribunal et annuler la vente si je ne prend pas en
charge TOUTES les réparations ! C'est de l’abus, mais j'accepte de payer
la totalité soit 640€.

On m'informe alors qu'il faudra revenir
dans 1 ou 2 pleins avec l'expert voir si éventuellement le FAP doit
être échanger a cause du manque d'additif, il pourrait être HS.

Nous voila donc au 2nd rendez vous et là rebelote, il faut changer le
FAP mais en démontant le garage s'aperçoit que l'échangeur AIR-AIR du
turbo est percé (2500kms après la vente), l'acheteur joue donc la même
carte, si je ne paye pas la totalité soit 1410€, on part au tribunal et
annulation de la vente.

Que puis je faire contre cet abus et forme de chantage?
En vous remerciant pour vos réponses ...

Voir le profil de l'utilisateur

kartouch

avatar
Nouveau membre
Nouveau membre
Voici en détail la chronologie des fais pour mieux comprendre :

- Vente du véhicule le 26 Janvier à 70000kms.
-
Mi février, l'acheteur me demande de payer la moitié des réparations
suite à de gros problème sur la voiture sans plus d'explications que ça
sous peine d'engager une procédure pour vice-caché. Il a à ce moment la
un diagnostique d'un garage disant que la poche d'additif du FAP est
manquante et qu'il y d'autre part un problème de pression de la pompe a
carburant. Je refuse sa demande.
- Fin février, je reçois un lettre
R.A.R. d'un cabinet d'expertise mandaté par la protection juridique de
l'acheteur me conviant à une expertise contradictoire le 22 Mars.
-
22 Mars donc, je me rend à cette expertise. Constat de l'expert : D'une
part, la poche d'additif FAP est manquante et ce depuis quelques mois au
moins vu l'état du compartiment (je précise évidemment que je n'ai pas
supprimé cette poche) et il m'informe que je suis contraint de vendre un
véhicule conforme au constructeur ce qui n'est donc ici pas le cas, je
suis en cause mais ce problème n'empêche pas le fonctionnement du
véhicule pour le moment mais ça viendra. D'autre part la panne réelle de
l'auto est due à un défaut de pression de carburant (l'auto coupe
complètement le contact passé 2000tr/min), l'expert demande donc un
diagnostique au garage et nous nous revoyons dans une semaine.
- 2nd
rendez vous : le garage informe qu'un capteur est HS et cause la panne
de coupure du véhicule, il faut le remplacer. La poche d'additif doit
être remise en place mais il sera peut être nécessaire de vérifier le
FAP dans 2 ou 3 pleins de carburant pour s'assurer qu'il se sera bien
régénéré. J'accepte donc de remplacer la poche et plus tard le FAP si
nécessaire. L'acheteur demande le règlement total de toutes les
réparations sans quoi il préfère engager une procédure et demander
l'annulation de la vente, soit 640€ (un diagnostique de panne, un essai
véhicule, une poche d'additif, un capteur de pression rampe et toute la
main d’œuvre). J'accepte donc sous la contrainte, je règle les
réparations et prévoit un prochain rendez vous pour vérification du FAP.
-
Courant avril : la voiture tombe en panne et est rapatriée au garage.
L'expert me contact pour m'informer qu'il va m'envoyer un R.A.R pour
savoir ce que je compte faire pour un devis de 1410€ et que pour lui
j'ai tout intérêt à payer si je veux éviter une procédure qui risque de
se retourner contre moi à cause du vice de la poche d'additif. Je me
rend donc au garage pour avoir plus d'information. La panne est une
surchauffe due au FAP qui est trop encrassé à cause du manque précédent
d'additif, et au passage on s'est aperçu que l'échangeur AIR-AIR est
percé (rien à voir au passage) mais impossible de savoir quand cela
s'est produit.

RÉSULTAT : l'acheteur a été clair lors des dernier
entretiens, je site, "je ne mettrais pas un centimes dans les
réparation sur ce véhicule, dans le cas contraire nous irons au tribunal
régler ça et annuler la vente".
J'ai bien peur de devoir payer les
réparations entièrement pour éviter la procédure, à savoir, un
diagnostique panne, un essai véhicule, remplacement du FAP et
remplacement de l'échangeur AIR-AIR soit 1410€. Si je règle, l'expert me
fait savoir qu'il informe la protection juridique qu'un accord amiable a
été convenu entre les parties et que tout sera terminé.

Voila c'est un peu long mais détaillé.
Encore merci pour vos réponses

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum