VICES CACHÉS

100% GRATUIT ! Une communauté spécialisée dans plusieurs domaines juridiques qui se propose de répondre gratuitement à toutes vos questions juridiques. Vous pensez que vos droits n'ont pas été respectés ? Nous avons la réponse.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Recours

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1Recours Empty Recours le Ven 27 Juil - 9:57

leleneau

leleneau
Nouveau membre
Nouveau membre
Bonjour,



Nous avons acheté une maison avec un petit étang alimenté par forage en mars 2010.

Peu de temps après avoir pris possession de cette demeure, (août 2010) nous avons décelé un problème de fuite de cet étang. ( obligation de faire tourner la pompe du forage 24/24 pour maintenir le niveau d'eau) Nous l' avons signalé par courrier avec AR en octobre 2010 aux vendeurs afin de les rencontrer, d'essayer de comprendre et trouver une solution amiable. Suite à cette démarche ils ont reconnu le problème nous expliquant qu'ils avaient aussi dû pratiquer de la sorte et que la pompe en place qui était "fatiguée" nécessitait d'être remplacée afin de débiter plus et ne tourner que durant les périodes les plus chaudes. Ils nous ont proposé de terminer la pompe en place et d'effectuer ce replacement à leur charge dés que cela deviendrait obligatoire. Face à la complexité du problème, nous avons accepté cette solution palliative. En janvier 2012, face aux signes de faiblesse de + en + fréquents de cette pompe, nous avons recontacté les vendeurs qui après nous avoir demandé de faire faire un devis (faute de temps) ont préféré à la lecture de celui-ci faire intervenir l'entreprise qui leur avait réalisée ces travaux à l'époque de la construction de la maison. Le jour du remplacement la nouvelle pompe n'a pu tourner que 10 minutes se mettant en sécurité pour manque d'eau mettant alors en évidence un autre problème concernant le forage... Afin d'éviter d'endommager ce nouveau matériel, l’entrepreneur à remis en place l’ancienne pompe m’indiquant qu’il fallait nettoyer le forage qui s’était certainement rebouché !! Face à cette situation, nous avons de nouveau contacté les vendeurs qui n’avaient pas jugé bon de se déplacer et qui, face à ces nouvelles données ont préféré nous envoyer balader en refusant de participer aux frais qu’allait occasionner cette intervention. Nos tentatives de discussion s’étant soldées au final par des insultes et une fin de non recevoir.
Nous sommes aujourd’hui dans une situation préjudiciable et aimerions savoir si nous pouvions tenter une quelconque action afin d’obtenir réparation et participation des vendeurs qui ne nous ont informé du problème initial qu’après signature du contrat de vente.
D’avance merci pour vos réponses.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum