100% GRATUIT ! Une équipe de membres spécialisés dans plusieurs domaines juridiques qui se propose de répondre gratuitement à toutes vos questions juridiques.


MESSAGE IMPORTANT !



NOTRE SITE EST MAINTENANT A CETTE ADRESSE :


WWW.WIKIDROIT.FR


Avocat gratuit en ligne



Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

pension alimentaire abusive

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 pension alimentaire abusive le Sam 7 Déc - 18:51

Aloche

avatar
Nouveau membre
Nouveau membre
Bonjour, j'ai besoin de conseils concrets, de solutions, d'aide...
Je vais essayé de faire court...
Mon conjoint était marié avec quelqu'un avec qui il a eu trois enfants (aujourd’hui âgés de 12 ans et demis et des jumeaux de quasi 6 ans)
Après une séparation de corps en juillet 2011, un divorce par consentement mutuel en juillet 2012, madame a jugé utile de perturber la garde alternée qu'ils avaient convenue ensemble dès la séparation, à peine 3 mois après le divorce. Elle a exigée que l'application du jugement soit faite stricto-sensu, ce qui ne permettait pas une garde alternée si régulière (du 1er au 15 chez le père, 16 au 30 chez la mère, moitié des vacances scolaires chacun, sauf qu'appliqué strictement ça donnait des périodes de gardes complètement irrégulières et pas de jours fixes pour la passation)... De plus elle espérait certainement mettre à mal la formation diplômante engagé par mon ami, ce qui n'a pas été le cas, nous avons tout fait pour palier au mieux aux perturbations de garde...
Puis au bout de deux mois, comme mon ami ne s'est pas laissé perturbé elle a lancé une requête pour obtenir la garde principale...
Je détaille tout cela car en vérité cette femme est très certainement une personnalité perverse narcissique et manipulatrice et que la dégradation de la garde des enfants semble avoir été calculé depuis le début...
Bref, elle a fait de belles prouesses que nous n'avons repérées que trop tard, et mon conjoint ne bénéficie plus que d'une garde classique élargie, (sachant qu'il ne peut pas assuré les mercredis qui lui sont attribués car travaillant) et avec une pension alimentaire hallucinante 450 euros, alors qu'il n'a qu'un salaire de 1550, madame de 1700, qu'elle touche depuis la séparation CAF, APL, toutes les réductions cantines quotient familiale etc...
Bref, mais le comble dans tout ça c'est que le jugement a été rendu en partant du principe que Mr touchait 2000 et quelques euros (ce qui correspond à son salaire brut), ce qui là pouvait justifier d'une telle pension quand on regarde les grille indiciaires de calcul de pension alimentaire...
Son avocate a fait une requête pour erreur matérielle, et justifiant en plus au vu des moyens et charges de mon conjoint qu'il lui serait très difficile de payer tant, que cela n'était pas justifié, mais il semblerait que la juge soit une femme orgueilleuse et dans la toute puissance qui a refusé de reconnaître que son erreur d'écriture n'était pas que sur la forme et avait un véritable impact sur le fond...
Aujourd'hui la seule issue serait de relancer une procédure, coûteuse et longue, sans garantie de résultats... 
Moi-même je n'ai pas un gros salaire (1046 euros), travaillant à temps partiel et ne parvenant pas à le compléter ; pour assurer un toit descend pour les enfants, nous avons donc un loyer conséquent, mon conjoint a encore un crédit de 400 euros pendant 2 ans, suite à sa séparation... Bref à la fin du mois, il lui reste 7 euros pour acheter à manger, et je ne peux même pas suffisamment l'aider...
Et je suis sidérée par une telle injustice face à laquelle nous ne savons plus quoi faire...
Merci de m'apporter des réponses

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum