100% GRATUIT ! Une équipe de membres spécialisés dans plusieurs domaines juridiques qui se propose de répondre gratuitement à toutes vos questions juridiques.


MESSAGE IMPORTANT !



NOTRE SITE EST MAINTENANT A CETTE ADRESSE :


WWW.WIKIDROIT.FR


Avocat gratuit en ligne



Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Séparation et désolidarisation d'un emprunt durant le mariage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

iness

avatar
Nouveau membre
Nouveau membre
Bonjour,
Si je viens vers vosu aujourd'hui, c'est que j'ai deux sons de cloches.
En effet, durant mon mariage, nous avons acquis un bien en VEFA en 2008. Nous avons ensuite entamé une procédure de divorce peu de temps après, la maison n'étant pas encore livrée. Nous avons procédé à la vente en avril 2010. Or, le prix de cession n'a pas couvert tous les frais: nous aons encore un emprunt avec mon ex mari de 50 000 €. Il était prévu, à l'origine, que chacun prenne en charge la moitié de l'emprunt par un crédit perso afin de clôturer l'emprunt. J'avais fais le nécessaire mais mon ex-mari n'a pas les financements (je pense qu'il tente de se rendre insolvable). J'ai donc tout bloquer. MA banquière me dit qu'elle a demandé une désolidarisation mais que ce n'est pas sur que je l'obtienne. Je ne comprend pas pourquoi je devrai prendre en charge les négligences de mon ex-mari.
J'ai contacté mon avocate qui me dit qu'il s'agit d'un problème de liquidation du patrimoine. LE seul moyen pour elle serait de tout payer et de me retourner contre Monsieur. Le jugement final est prévu pour la semaine prochaine, donc trop tard pour le modifier....Est-ce une erreur ou un oubli de mon avocate?
LA banque de son côté me dit que seul l'acte liquidatif stipulant la désolidarisation les forcerait à y procéder.
Je ne sais pas quoi faire pour sortir de cette situation. Je ne veux pas me désengager de ma moitié : je la paierais mais je veux être certaine de ne pas payer pour Monsieur. (trop c'est trop) donc qu'on soit détache l'un de l'autre juridiquement.
Quelle pourrait être les solutions? Qui croire? mon avocate qui me dit que c'est pas possible ou la banque? On m'a parlé d'un acte notarié dans la liquidation du patrimoine? Quannd intervient-il? puis-je le contacter directement afin qu'il l'inscrive dans l'acte?

Merci pour vos réponses.

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum