VICES CACHÉS

100% GRATUIT ! Une communauté spécialisée dans plusieurs domaines juridiques qui se propose de répondre gratuitement à toutes vos questions juridiques. Vous pensez que vos droits n'ont pas été respectés ? Nous avons la réponse.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Hébergement à titre gratuit et APL

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1Hébergement à titre gratuit et APL Empty Hébergement à titre gratuit et APL le Jeu 2 Déc - 11:19

Teco

Teco
Nouveau membre
Nouveau membre
Bonjour,

Il y a 1 an et demi de cela j'ai dépanné un ami chez moi pendant 4 mois. A l'époque je touchais les APL et mon frère était à ma charge. En échange de mon service, cette personne s'est engagée à payer une participation aux frais d'environ 300€ par mois. Par contre je lui ai bien stipulé que c'était un logement à titre gratuit car je pouvais perdre mes APL, qu'il n'était pas locataire et qu'il n'y aurait pas de quittances. Il était d'accord. Il m'a demandé une attestation d'hébergement à titre gratuit pour la CAF. Ce que j'ai fait.

Étant présent moins de 6 mois chez moi, je ne l'ai pas déclaré à la CAF de mon coté.

Cet ami en question ne m'a jamais rien payé. Je lui ai demandé de quitter les lieux ce qu'il a mis un mois à faire. Bref il me devait à peu prés 800€. Il m'a laissé des platines et des vinyles en gage chez moi en attendant de me rembourser. Puis au bout de 6 mois il m'a laissé un SMS pour me dire que je pouvais vendre ses platines et vinyles pour me rembourser. Ce que j'ai fais il y a un mois seulement.

Et aujourd'hui il me recontacte pour me dire qu'il porte plainte contre moi. Apparemment, parce qu'il aurait été radié de la CAF pour fausses déclarations quand il vivait chez moi et que son seul moyen de faire lever la radiation c'est prouver qu'il payait bien un loyer chez moi.

J'ai plusieurs questions :
- est ce que j'ai le droit d'héberger quelqu'un chez moi à titre gratuit tout en demandant une participation financière à cette personne et en lui stipulant qu'elle ne peut pas le déclarer comme loyer car ce n'est pas un contrat de location.
- A l'époque j'utilisais le terme de loyer pour cette participation financière, est ce que cela peut me porter préjudice (je ne savais pas qu'on appelait ça hébergement à titre gratuit contre une participation financière) d'autant plus qu'il a peut-être garder des SMS avec le termes loyers marqués dessus?
- Et si je suis convoquée au commissariat, que dois-je dire en fait ?
- Qu'est ce que je risque?

Merci pour vos réponses.

Voir le profil de l'utilisateur

charlotte

charlotte
Expert V.C !
Expert V.C !
réponse :
1) OUI
2) Oui
Au commissariat vous dites la vérité.

Voir le profil de l'utilisateur

enya

enya
Nouveau membre
Nouveau membre
Bonjour, je suis dans la même situation et je suis désespérée. j'ai peur d'avoir des soucis car la personne que j'ai aidé pendant 4 mois et demi, vient de partir avec perte et fracas, vexé d'une réflexion sur son comportement. Du coup, il me réclame de l'argent car on s'était partagé les frais du fioul pour le chauffage, et il est parti un mois plus tard. J'ai peur, je pensais aider quelqu'un mais j'ai epur que cela se retourne contre moi. J'ai 18 ans, cette maison m'est prétée par mes parents donc je pensais pouvoir l'héberger chez moi sans soucis.
En plus du sentiment de ''trahison'' que je ressens, j'ai aussi la crainte qu'il tente de me mettre dans une sale position, car comme pour vous il me donnait(de sa propre initiative) une sorte de participation financière car il ne payait ni eau ni électricité, et n'avais pas amené de meubles. Cette participation que l'on appelait '' loyers" était de 100e tous les 15 jours.
Voilà mon histoire, si quelqu'un voulait bien m'accorder un peu de temps, ici ou en privé, pour me rassurer, ou pour me donner quelques pistes d'actions pour réagir.
Merci

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum