VICES CACHÉS
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
VICES CACHÉS

100% GRATUIT ! Une communauté spécialisée dans plusieurs domaines juridiques qui se propose de répondre gratuitement à toutes vos questions juridiques. Vous pensez que vos droits n'ont pas été respectés ? Nous avons la réponse.

Le Deal du moment : -30%
Nike Air Max Exosense SE
Voir le deal
87.47 €

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Conseil avant acquisition d'un Terrain

Ces conseils vous semblent :

Conseil avant acquisition d'un Terrain Vote_lcap50%Conseil avant acquisition d'un Terrain Vote_rcap 50% [ 1 ]
Conseil avant acquisition d'un Terrain Vote_lcap50%Conseil avant acquisition d'un Terrain Vote_rcap 50% [ 1 ]
Conseil avant acquisition d'un Terrain Vote_lcap0%Conseil avant acquisition d'un Terrain Vote_rcap 0% [ 0 ]
Total des votes : 2

Sondage clos

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

soleilen73

soleilen73
Modérateur
Modérateur
-La commune possède : une carte communale, un POS, ou un PLU? ou simplement est-elle régie par le RNU (règlement National d'Urbanisme) ?
-Votre projet d'achat est dans quelle Zone : Agricole, constructible, protégée, etc... ?
-Attention que le terrain n'est pas qu'une partie en Zone constructible !
-Tous ces renseignements, vous les aurez dans votre commune d'acquisition, en Mairie. Il serait par ailleurs préférable de faire une demande de certificat d'urbanisme L 410-1-2 avec opération déterminée afin de connaitre toutes les modalités applicables à la parcelle et à la future construction (surface maxi constructible, zone classée architecte des monuments de France, Plan de Prévention des risques d'Inondation ou de coulées de boues, zone de bruit...)
-Le terrain possède combien de numéros sur le cadastre ?
-Le terrain est il borné, demandez le certificat de bornage.
-Attention aux servitudes de passages, demandez les détails !
-Le terrain possède des haies, des arbres, sont ils aux distances règlementaires ?
-Un côté du terrain est il le long d'un chemin, d'une route, ou d'un ruisseau ?
-Dans ce terrain y a t'il des canalisations d'eau : potable, pluviale, d'égout, ou de Gaz ?
-Ce terrain est à plus de 100 mètres d'une ferme ou d'un élevage rescencé au titre des installations classées ?
-Une maison voisine a des fenêtres qui donnent sur le terrain ? Pensez à votre tranquilité futur.
-Si des clôtures existantes sont présentes, assurez vous qui en est le propriétaire.
-Pour posséder avant achat des actes anciens, adressez vous au Bureau des Hypothèques.

carfab

carfab
Nouveau membre
Nouveau membre
bonjour , nous venons d'acquerir un terrain qui se trouve etre le dernier à vendre d'un grand lotissement!! ce terrain se situe au centre de deux autres terrains et est surplombé par deux autres terrains. Or quand il pleut il s'avere que le terrain est inondé par les eaux de pluie de la toiture de la maison du dessus et par les eaux de l'autre terrain du dessus! au moment de l'achat j'ai demandé au vendeur a quoi correspondait le tuyau qui sortait du talus et il m'a repondu que c'etait rien ( alors que c l'evacuation des eaux du voisin)! de plus l'eau entraine la terre qui s'effondre sur notre terrain. Je suis allée à l'urbanisme de notre commune qui nous a dit que le proprietaire des terrains avait donné l'autorisation a tous les terrians d'evacuer leurs eaux de pluie sur les terrains en contre bas! Et apres discution avec un des voisins du haut , il s'avere que le proprio n'a jamais voulu faire de drainage des eaux de pluie lors des travaux de construction du lotissement du bas! Alors quels recours avons nous ? devons nous faire nous même les travaux ou le proprietaire qui nous a vendu le terrain etait tenu de nous vendre un terrain drainé?et si oui est il trop tard pour lui faire faire les travaux de drainage et mur de soutiennement pour la terre, car nous avons l'impression d'avoir acheter un bassin de retention d'eau plutot qu'un terrain constructible!

merci pour reponse!

pardon

pardon
Modérateur
Modérateur
carfab a écrit:bonjour , nous venons d'acquerir un terrain qui se trouve etre le dernier à vendre d'un grand lotissement!! ce terrain se situe au centre de deux autres terrains et est surplombé par deux autres terrains. Or quand il pleut il s'avere que le terrain est inondé par les eaux de pluie de la toiture de la maison du dessus et par les eaux de l'autre terrain du dessus! au moment de l'achat j'ai demandé au vendeur a quoi correspondait le tuyau qui sortait du talus et il m'a repondu que c'etait rien ( alors que c l'evacuation des eaux du voisin)! de plus l'eau entraine la terre qui s'effondre sur notre terrain. Je suis allée à l'urbanisme de notre commune qui nous a dit que le proprietaire des terrains avait donné l'autorisation a tous les terrians d'evacuer leurs eaux de pluie sur les terrains en contre bas! Et apres discution avec un des voisins du haut , il s'avere que le proprio n'a jamais voulu faire de drainage des eaux de pluie lors des travaux de construction du lotissement du bas! Alors quels recours avons nous ? devons nous faire nous même les travaux ou le proprietaire qui nous a vendu le terrain etait tenu de nous vendre un terrain drainé?et si oui est il trop tard pour lui faire faire les travaux de drainage et mur de soutiennement pour la terre, car nous avons l'impression d'avoir acheter un bassin de retention d'eau plutot qu'un terrain constructible!

merci pour reponse!




Bonjour

Un petit peu tard pour demander un conseil vous ne pensez pas !

je pense que d'abord il faudrait que vous lisiez l'ecrit que vous avez signe !

En présence d'un notaire !

Cela doit s'appeler un titre de propriété , auquel doit être joint un règlement de copro du lotissement que vous avez dû signer aussi !

dans le titre de proprio on vous a fait reconnaitre au moins que vous le connaissiez !

Donc je vous propose cette première lecture avant de pouvoir donner une réponse !

Car pour moi vous avez mis les pieds dans un grand marécage ........! Embarassed

Quand l'eau monte il n'y a qu'une chose prendre une barque pour fuir Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil


votre vendeur n'a t'il pas quelque chose a voir avec la mairie ? .....

Juste en quelques minutes

Pas etonant que les pluviales ............


Urbanisme



Demande d’assainissement collectif

Si vous faites construire dans un secteur de la commune disposant d'un assainissement collectif, vous devrez remplir une demande de branchement à transmettre à l’agglomération de Limoges-Métropole.

La participation pour raccordement à l’égout dépendra de chaque situation. En général pour une maison individuelle où le réseau passe devant, la participation demandée sera de 1 466,35 € HT.
Le prix du branchement au réseau public d’assainissement pour l’année 2011 est de 1 542,60 € HT pour les propriétaires d’une maison individuelle.



Le tarif des branchements relatif à toutes autres opérations (immeuble collectif, industriel, modifications de l’existant …) sera déterminé par l’intermédiaire d’un devis estimatif.


Demande d’assainissement autonome

Pour un assainissement autonome, vous devrez compléter un imprimé que vous pouvez vous procurer en mairie. Ce document se présente sous la forme d'un questionnaire visant à déterminer les caractéristiques du terrain (superficie, composition du sol …), le nombre des futurs usagers du dispositif…


En fonction des réponses apportées, les services techniques de l’agglomération de Limoges Métropole vous indiqueront si le dispositif choisi est bien conforme aux exigences de ce type d'équipement, par rapport aux caractéristiques de votre terrain.






Vous pouvez poser votre question dès maintenant !
Pour cela rendez vous dans la rubrique adaptée à votre question.
Puis cliquez sur Conseil avant acquisition d'un Terrain T_new_fr

Vous pouvez aussi venir en aide aux autres membres !
Pour cela rendez vous dans le sujet concerné.
Puis cliquez sur Conseil avant acquisition d'un Terrain T_reply_fr ou bien en bas de page sur l'espace "Réponse rapide"

Enfin n'oubliez pas de dire Merci !
Pour cela cliquez sur Conseil avant acquisition d'un Terrain Icon_thanks_off_fr en bas du message de la personne répondant à votre question.


_________________________________

www.vicescaches.fr | Aide juridique gratuite | Avocat gratuit | Conseil juridique en ligne | Droit en ligne | problème juridique | Forum juridique gratuit


pardon

pardon
Modérateur
Modérateur
carfab a écrit:

au moment de l'achat j'ai demandé au vendeur a quoi correspondait le tuyau qui sortait du talus et il m'a repondu que c'etait rien ( alors que c l'evacuation des eaux du voisin)! de plus l'eau entraine la terre qui s'effondre sur notre terrain

[/quote]


[quote ="pardon gene doc"]J'ai une habitation juste au-dessus de chez moi. Dès qu'il pleut beaucoup, je reçois une grande quantité d'eau de ruissellement. Que puis-je faire pour ne plus patauger dans mon jardin ?

Le Code civil défavorable à la victime

Le Code civil impose au propriétaire du terrain situé en contrebas de recevoir, sans broncher, les eaux qui proviennent naturellement du terrain situé au-dessus.

Vous ne pouvez donc rien faire pour arrêter cet écoulement. Il vous est ainsi interdit de construire une digue ou de poser un remblai ou une clôture occlusive qui aurait pour effet de bloquer l'eau.

Vous ne pouvez pas non plus prétendre à une indemnisation pour le désagrément que vous subissez. Même chose si un violent orage provoque une inondation chez vous.

Votre voisin peut-être toutefois responsable

De son côté, votre voisin ne doit rien faire pour aggraver la situation. Si vous pensez qu'il a entrepris des travaux qui ont accentué cet écoulement, vous pouvez faire appel au tribunal qui tranchera sur les responsabilités de chacun.

En attendant, vous pouvez avoir intérêt à en discuter entre vous pour trouver une solution à l'amiable.

Article 640 Code civil
Les fonds inférieurs sont assujettis envers ceux qui sont plus élevés à recevoir les eaux qui en découlent naturellement sans que la main de l'homme y ait contribué.
Le propriétaire inférieur ne peut point élever de digue qui empêche cet écoulement.
Le propriétaire supérieur ne peut rien faire qui aggrave la servitude du fonds inférieur.

Article 641
(Loi du 8 avril 1898 art. 1 Bulletin des lois, 12º s., B 1970, nº 34577))
Tout propriétaire a le droit d'user et de disposer des eaux pluviales qui tombent sur son fonds.
Si l'usage de ces eaux ou la direction qui leur est donnée aggrave la servitude naturelle d'écoulement établie par l'article 640, une indemnité est due au propriétaire du fonds inférieur.
La même disposition est applicable aux eaux de sources nées sur un fonds.
Lorsque, par des sondages ou des travaux souterrains, un propriétaire fait surgir des eaux dans son fonds, les propriétaires des fonds inférieurs doivent les recevoir ; mais ils ont droit à une indemnité en cas de dommages résultant de leur écoulement.
Les maisons, cours, jardins, parcs et enclos attenant aux habitations ne peuvent être assujettis à aucune aggravation de la servitude d'écoulement dans les cas prévus par les paragraphes précédents.


Les contestations auxquelles peuvent donner lieu l'établissement et l'exercice des servitudes prévues par ces paragraphes et le règlement, s'il y a lieu, des indemnités dues aux propriétaires des fonds inférieurs sont portées, en premier ressort, devant le juge du tribunal d'instance du canton qui, en prononçant, doit concilier les intérêts de l'agriculture et de l'industrie avec le respect dû à la propriété.
S'il y a lieu à expertise, il peut n'être nommé qu'un seul expert.
----------------


De même c'est au propriétaire du fond supérieur de retenir ses terres en faisant un mur de soutènement , vous n'avez pas à subir l'empiètement de ses terres et leur écroulement sur votre propriété

Article 545
Créé par Loi 1804-01-27 promulguée le 6 février 1804
Nul ne peut être contraint de céder sa propriété, si ce n'est pour cause d'utilité publique, et moyennant une juste et préalable indemnité.


Article 1382 et 1383 du code civil
Responsabilité civile

Art. 1382 :
Tout fait quelconque de l'homme, qui cause à autrui un dommage, oblige celui par la faute duquel il est arrivé, à le réparer.

Art. 1383 :
Chacun est responsable du dommage qu'il a causé non seulement par son fait, mais encore par sa négligence ou par son imprudence


_________________________________

www.vicescaches.fr | Aide juridique gratuite | Avocat gratuit | Conseil juridique en ligne | Droit en ligne | problème juridique | Forum juridique gratuit


Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum